Pourquoi, quand et comment adresser un patient à l’addictologue ?

Articles connexes

À la différence d’un spécialiste de l’addiction, l’addictologue s’occupe de tous les types d’addiction. Il est à la fois un conseiller, un accompagnateur, mais avant tout un professionnel médical. Une personne souffrant d’addiction doit absolument consulter un addictologue, mais encore faut-il qu’il le reconnaisse et se déclare. Il peut aussi passer par un médecin généraliste qui se chargera de le recommander à des collègues spécialisés. Son entourage peut aussi prendre contact avec l’addictologue, car plus vite il est pris en charge et plus vite il pourra vaincre son addiction. 

L’addictologue, qui est-ce ?

L’addictologue est un spécialiste de l’addictologie. Cette science médicale s’occupe de l’homme et de ses addictions. En France, l’addictologie est considérée comme une spécialité médicale contrairement à d’autres pays. Un addictologue est un professionnel intervenant dans le problème de dépendance d’une personne à une substance ou à un comportement particulier. L’approche des addictologues vise à s’intéresser au comportement inhérent à la consommation et non au produit entraînant la dépendance.

À cet effet, l’addictologue s’occupe de la prévention, de l’évaluation, du suivi et aussi du traitement des personnes présentant des dépendances. Le suivi de l’addictologue se traduit par un accompagnement psychologique, médical et socio-éducatif du patient. Au besoin, le patient peut également être orienté vers des centres de sevrage ou pour d’autres types de soins particuliers. Tout au long de ce parcours, l’entourage du patient est aussi sollicité pour une orientation et une sensibilisation. Aussi, il n’est pas rare de voir ce spécialiste intervenir lors des cures de désintoxication.

À quel moment le contacter ?

Les services d’un addictologue sont indispensables à toute personne dépendante ou addict d’une substance licite ou non ou d’un comportement spécifique. La dépendance dont il est question est une dépendance destructrice et parfois aliénante. Au nombre des substances dont une personne peut se retrouver dépendante, il y a entre autres l’alcool, le tabac, le cannabis, la cocaïne, l’héroïne et la morphine. 

En termes de comportement addictif, il y a les jeux (paris, jeux d’argent, jeux vidéo, etc.), les achats compulsifs et même la dépendance sexuelle. En tant que praticien, si votre patient présente des signes de dépendance ou vous en parle directement, vous devez immédiatement le référer à un addictologue. Pour avoir davantage d’informations, des tests en laboratoire peuvent être réalisés sur le patient suspect.

Par ailleurs, les principaux symptômes de l’addiction sont une envie irrépressible de toujours se tourner vers cette substance ou ce comportement. À cela s’ajoutent une incapacité à s’arrêter et un sevrage quasi impossible. Socialement, le dépendant s’isole, est agressif, nerveux et ne vit que pour satisfaire ses envies, quitte à commettre des délits. Ce sont des signes qui alertent l’entourage. De même, le recours à l’addictologue est d’autant plus recommandé si le patient a déjà essayé de nombreuses méthodes pour arrêter, mais qui ont toutes échoué.

Comment le retrouver ?

Les addictologues peuvent exercer dans le privé ou au sein d’un centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). Dans ces centres, l’addictologue est entouré d’une équipe pour prendre en charge le patient. Vous pouvez retrouver les coordonnées de ces centres à partir de recherches sur internet. Ils sont disséminés à travers toute la France. Lors de la recommandation d’un patient, il est primordial d’informer l’addictologue du type d’addiction, de la durée de la dépendance et d’autres informations recueillies.

Ces professionnels de la santé se retrouvent également dans les lieux de consultations pour jeunes consommateurs (CJC). Ces lieux sont parfois inclus dans les CSAPA et accueillent les jeunes consommateurs de même que leur entourage. Enfin, vous pouvez les retrouver dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogues (CAARUD). Comme l’indique le nom, il s’agit d’un centre à l’endroit des consommateurs de drogue exclusivement.

Vous pouvez trouver un addictologue près de vous par une simple recherche sur Google maps. Par exemple : addictologue à Lyon

Plus d'articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Comment faire pour maigrir du ventre efficacement ?

Celles qui cherchent à perdre du ventre le savent pertinemment, il est difficile de trouver la meilleure des solutions. Entre la rétention...

Le système d’arrosage automatique : comment choisir ?

Le système d’arrosage automatique est un excellent choix de solution pour mettre fin aux gaspillages d’eau tout en satisfaisant les besoins en...

Prendre du CBD : les précautions et les effets positifs

La découverte des vertus médicinales de la plante de chanvre remonte à des milliers d’années et depuis elle sert à soulager un...

Formentera, petite perle des Baléares

La plus petite île de l’archipel des Baléares a su conserver son environnement naturel quasiment intact. Une préservation qu’elle doit à une...

Pourquoi, quand et comment adresser un patient à l’addictologue ?

À la différence d’un spécialiste de l’addiction, l’addictologue s’occupe de tous les types d’addiction. Il est à la fois un conseiller, un...